MARIE-ÈVE DICAIRE

17-0-0, 0 KO


Alias :

Date of birth :

Birthplace  :

Hometown  :

Division :

Weight :

Height :

Reach :

Stance :

29 juillet 1986

Saint-Eustache, Québec

Saint-Eustache, Québec

Super welterweight

140 lbs

5’8″

25″

Southpaw

  • IBF world Super Welterweight champion(2018-2021)
  • NABF Super Welterweight title (2018)

MARIE-ÈVE DICAIRE

17-1-0, 0 KO


Marie-Eve Dicaire has been implicated in the fighting sports since her youngest age.


At the age of 6, karate grabbed her attention. She will earn her black belt and become a Canadian champion before she turns 11. 18 years old, she became a karate world champion, a title she would achieve five times.


She will also earn a place on the US NASKA network with the Amerikick team.


Fifth dan black belt and owner of a dojo (Karate Sunfuki) for a few years, Dicaire then made the jump into the ring, but first in kickboxing, where she is undefeated (one win and one draw).


In amateur boxing, Dicaire has delivered around fifty fights in just over three and a half years.


She had her best year in 2013, where she won the Quebec Championship, the Canadian Championship and the Ringside tournament, in addition to a victory against the American champion in an international meeting between Canada and the United States. Boxe Quebec also awarded her the title of Athlete of the Year.


The Saint-Eustache fighter became a professional boxer on November 20, 2015 in Sorel-Tracy. She then defeated Manitoban Christina Barry by unanimous decision.


At her fourteenth fight, she became the first Quebec woman to win a world title, thanks to a superb performance against Uruguayan Chris Namus.


Three victorious defenses set her up for the ultimate unification of titles clash with world’s best pound-for-pound boxer Claressa Shields. This clash was broadcasted on pay-per-view television in the United States, a first in twenty years.


Stripped of her world title despite a brave fight, she should logically have another world title shot very soon.


Receiving the medal from the National Assembly in 2019 remains one of her fondest memories.


MARIE-ÈVE DICAIRE

17-0-0, 0 KO


Surnom :

Date de naissance :

Lieu de naissance :

Lieu de résidence :

Division :

Poids :

Taille :

Porté :

Position :

29 juillet 1986

Saint-Eustache, Québec

Saint-Eustache, Québec

Super mi-moyens

140 lbs

5’8″

25″

Gauchère

  • Championne du monde IBF des Supermi-moyens (2018-Actuel)
  • Championne NABF des Super mi-moyens (2018-Actuel)

MARIE-ÈVE DICAIRE

17-0-0, 0 KO


Marie-Eve Dicaire patauge dans les sports de combat depuis toujours.


Dès l’âge de 6 ans, le karaté accroche son attention. Elle obtiendra sa ceinture noire et deviendra championne canadienne avant d’avoir 11 ans.À

18 ans, elle devient championne du monde de karaté une première fois, un titre qu’elle obtiendra à cinq reprises.


Elle se taillera également une place sur le réseau américain NASKA avec l’équipe Amerikick.


Ceinture noire cinquième dan et propriétaire d’un dojo (Karaté Sunfuki), Dicaire a ensuite fait le saut dans le ring, mais d’abord en kickboxing, où elle est invaincue (une victoire et un match nul).


En boxe amateur, Dicaire a livré une cinquantaine de combats en un peu plus de trois ans et demi.


Elle obtient sa meilleure année en 2013, où elle remporte le championnat du Québec, le championnat canadien et le tournoi Ringside, en plus d’une victoire face à la championne américaine lors d’une rencontre internationale entre le Canada et les États-Unis.


Boxe Québec lui a d’ailleurs décerné le titre d’Athlète de l’année en 2013.


La combattante de Saint-Eustache a fait le saut chez les professionnels le 20 novembre 2015, à Sorel-Tracy. Elle avait alors vaincu la Manitobaine Christina Barry par décision unanime.


Le 21 janvier au Casino de Montréal, elle a récidivé, dominait Christina Barry une seconde fois pour remporter un second gain chez les pros.


Lors de sa troisième sortie, elle l’a emportée sur l’expérimentée mexicaine Martha Patricia Lara, le 17 mars au Casino de Montréal.


Le 24 mai au Casino de Montréal, Dicaire a fait face à une rivale classée 16e au monde par le WBC en l’Américaine Ashleigh Curry. Elle a enregistrée un gain par décision unanime grâce à un beau travail de sape au corps.


Habituée à exceller au plus haut sommet des disciplines où elle a évoluée, Dicaire ne vise rien de moins qu’une ceinture de championne du monde.

Promotion of international boxing events © 2020 Groupe Yvon Michel. All rights reserved