MARIE-ÈVE DICAIRE

17-0-0, 0 KO


Surnom :

Date de naissance :

Lieu de naissance :

Lieu de résidence :

Division :

Poids :

Taille :

Porté :

Position :

29 juillet 1986

Saint-Eustache, Québec

Saint-Eustache, Québec

Super mi-moyens

140 lbs

5’8″

25″

Gauchère

  • Championne du monde IBF des Supermi-moyens (2018-Actuel)
  • Championne NABF des Super mi-moyens (2018-Actuel)

MARIE-ÈVE DICAIRE

17-0-0, 0 KO


Marie-Eve Dicaire patauge dans les sports de combat depuis toujours.


Dès l’âge de 6 ans, le karaté accroche son attention. Elle obtiendra sa ceinture noire et deviendra championne canadienne avant d’avoir 11 ans.À

18 ans, elle devient championne du monde de karaté une première fois, un titre qu’elle obtiendra à cinq reprises.


Elle se taillera également une place sur le réseau américain NASKA avec l’équipe Amerikick.


Ceinture noire cinquième dan et propriétaire d’un dojo (Karaté Sunfuki), Dicaire a ensuite fait le saut dans le ring, mais d’abord en kickboxing, où elle est invaincue (une victoire et un match nul).


En boxe amateur, Dicaire a livré une cinquantaine de combats en un peu plus de trois ans et demi.


Elle obtient sa meilleure année en 2013, où elle remporte le championnat du Québec, le championnat canadien et le tournoi Ringside, en plus d’une victoire face à la championne américaine lors d’une rencontre internationale entre le Canada et les États-Unis.


Boxe Québec lui a d’ailleurs décerné le titre d’Athlète de l’année en 2013.


La combattante de Saint-Eustache a fait le saut chez les professionnels le 20 novembre 2015, à Sorel-Tracy. Elle avait alors vaincu la Manitobaine Christina Barry par décision unanime.


Le 21 janvier au Casino de Montréal, elle a récidivé, dominait Christina Barry une seconde fois pour remporter un second gain chez les pros.


Lors de sa troisième sortie, elle l’a emportée sur l’expérimentée mexicaine Martha Patricia Lara, le 17 mars au Casino de Montréal.


Le 24 mai au Casino de Montréal, Dicaire a fait face à une rivale classée 16e au monde par le WBC en l’Américaine Ashleigh Curry. Elle a enregistrée un gain par décision unanime grâce à un beau travail de sape au corps.


Habituée à exceller au plus haut sommet des disciplines où elle a évoluée, Dicaire ne vise rien de moins qu’une ceinture de championne du monde.

Promotion d’événements de boxe internationale © 2020 Groupe Yvon Michel. Tous droits réservés