MARIE-ÈVE DICAIRE

17-0-0, 0 KO


Surnom :

Date de naissance :

Lieu de naissance :

Lieu de résidence :

Division :

Poids :

Taille :

Porté :

Position :

29 juillet 1986

Saint-Eustache, Québec

Saint-Eustache, Québec

Super mi-moyens

140 lbs

5’8″

25″

Gauchère

  • Championne du monde IBF des Supermi-moyens (2018-2021)
  • Championne NABF des Super mi-moyens (2018)

MARIE-ÈVE DICAIRE

17-1-0, 0 KO


Marie-Eve Dicaire patauge dans les sports de combat depuis toujours.


Dès l’âge de 6 ans, le karaté accroche son attention. Elle obtiendra sa ceinture noire et deviendra championne canadienne avant d’avoir 11 ans. À 18 ans, elle devient championne du monde de karaté une première fois, un titre qu’elle obtiendra à cinq reprises. Elle se taillera également une place sur le réseau américain NASKA avec l’équipe Amerikick. Ceinture noire cinquième dan et propriétaire d’un dojo (Karaté Sunfuki) durant quelques années, Dicaire a ensuite fait le saut dans le ring, mais d’abord en kickboxing, où elle est invaincue (une victoire et un match nul).


En boxe amateur, Dicaire a livré une cinquantaine de combats en un peu plus de trois ans et demi. Elle obtient sa meilleure année en 2013, où elle remporte le championnat du Québec, le championnat canadien et le tournoi Ringside, en plus d’une victoire face à la championne américaine lors d’une rencontre internationale entre le Canada et les États-Unis. Boxe Québec lui a d’ailleurs décerné le titre d’Athlète de l’année en 2013.


La combattante de Saint-Eustache a fait le saut chez les professionnels le 20 novembre 2015, à Sorel-Tracy. Elle avait alors vaincu la Manitobaine Christina Barry par décision unanime. Elle devient la première Québécoise championne du monde à son quatorzième combat, grâce à une superbe performance face à l’Uruguayenne Chris Namus.


Trois défenses victorieuses lui permettent un affrontement ultime d’unification de titres face à celle qui est identifiée la meilleure boxeuse livre pour livre au monde Claressa Shields. Cet affrontement est diffusé à la télévision payante aux Étas-Unis. Une première en vingt ans. Dépouillée de son titre mondial malgré une bagarre courageuse, elle devrait logiquement avoir une autre chance au titre mondial très bientôt.


La réception de la médaille de l’Assemblée nationale en 2019 demeure un de ses plus beaux souvenirs.

Promotion d’événements de boxe internationale © 2020 Groupe Yvon Michel. Tous droits réservés