SÉBASTIEN BOUCHARD

18-2-0, 8 KOs


Surnom :

Date de naissance :

Lieu de naissance :

Lieu de résidence :

Division :

Poids :

Taille :

Porté :

Position :

Boutch

9 avril 1987

Baie-Saint-Paul, Qc

Québec, Qc

Mi-moyens

147 lbs

5’7″

Droitier

SÉBASTIEN BOUCHARD

19-2-0, 8 KOs


Sébastien Bouchard est originaire de Baie Saint-Paul, dans la région de Charlevoix.


Le pugiliste âgé de 28 ans a livré 125 combats amateurs, débutant chez les poids lourds, avant de descendre de catégorie de poids pour devenir champion du Québec à trois reprises et de remporter une médaille d’argent au championnat canadien en 2007.

C’est en 2011 qu’il décide de se lancer chez les professionnels.

À sa troisième sortie chez les pros, il a vaincu le coriace ontarien Julius Bunda. Par la suite, ses spectaculaires victoires au Centre Bell face aux Québécois Glisandy Mejia et Francesco Cotroni ont fait de lui un incontournable sur la scène locale.

Après une défaite honorable aux points face au Newyorkais Frank Galarza dans le cadre d’un combat diffusé sur les ondes de l’émission ShoBox : The New Generation du réseau Showtime, le 16 mai 2014 au Foxwoods Resort de Mashantucket, au Connecticut, l’homme dirigé par l’entraîneur François Duguay est retourné sur le sentier de la victoire.

Le 19 décembre 2014 au Colisée Pepsi, Bouchard a arrêté le tombeur de Stéphane Ouellet, le Belge Cedric Spera, avant de vaincre aux points l’explosif français Denis Farias, lors du dernier gala de l’histoire du Colisée de Québec.

Le 28 novembre 2015 en sous-carte du combat de championnat du monde entre Lucian Bute et James DeGale, il a passé le K.-O. au dur à cuire italien Giuseppe Lauri.

Le 30 janvier au Centre Bell, il a pris la mesure du styliste polonais Damian Mielewczyk en l’emportant par décision unanime.

Lors de sa première prestation officielle sous la bannière de GYM, le 4 juin au Centre Bell, Bouchard a dominé le Belge Arnaud Dimidschtein pour se mériter une décision unanime.

Cinq victoires plus tard, il obtient la chance inouïe d’obtenir ses trois premières ceintures mineures contre le montréalais Ayaz Hussain (13-1-0). Une malchance incroyable se produit au quatrième round quand son biceps gauche se rompt et provoque la fin du combat au grand désespoir de ses partisans.

Son retour victorieux de belle façon face à l’Ontarien Mario Perez (20-7-5) seize mois plus tard laisse entrevoir une lumière au bout du tunnel, à suivre…

Promotion d’événements de boxe internationale © 2020 Groupe Yvon Michel. Tous droits réservés